Catégories
blog

Day 1 : The End Of Tyranny

Greyscale is here.

Now that my phone’s turned off
I’m hoping for a miracle
With the Thing in greyscale
My eyes are gonna see better
I’m gonna walk to freedom
And creativity. I’ll do it all.

Now that my phone’s turned off
I’m no more a slave.
right ?

 

anna cottis
16 may 2018
The Candy Crush Poems

Catégories
blog

The Experiment : day zero

Candy Crush goes greyscale
The voyage into the unknown

 

Dear all,

I’m going to experiment on myself.

I’m going to put my phone on greyscale, turn it off most of the time and stop playing games on it. And publish the poems that arise, here on this blog.

I might publish every day. I might publish every week. I don’t know yet.

if you’re curious, follow, read, share, make comments. I’m proposing a short-term commitment : I’m doing it for a month, starting tomorrow until the 15th of June. (No point torturing myself.)

I could have called this “Going greyscale”. Or “A month without smartness”.

But instead, welcome to

“The Candy Crush Poems”.

all the best,

anna
xx

Catégories
blog

Clitoris mon ami !

On est plusieurs à avoir vu la super vidéo québécoise sur le clitoris – si vous ne l’avez pas vu, la voilà :

C’est par Lori Malepart-Traversy – elle est sur Facebook, likons-la !

Ce que j’adore c’est comme elle se moque de la « découverte » du clitoris – on est nombreuse à l’avoir découvert toute seule et il n’y a pas de raison de croire que des femmes dans l’antiquité ne le trouvaient pas non plus.

Donc un peu plus d’histoire pour épater les amis – le mot « clitoris » vient du grec et son origine est … disputée. Il y a des personnes qui disent qu’il veut dire « colline » pour parler du Mont de Venus. Mais il y en a d’autres qui le lie plutôt au mot « clef » – le clitoris qui permet de fermer et d’ouvrir la vulve – c’est plus juste ! Si vous voulez plonger dans le grec ancien c’est ici.

Une clef … qu’on enlève dans l’excision. Eh oui, parlons de l’excision. C’est un peu tabou, on peut refuser d’y penser mais il y a des femmes excisées partout et ceci depuis au moins 2000 ans. Le nombre de femmes excisées dans le monde est estimé à environ 140 millions. Avec tous les problèmes de santé et de sexualité associés. Donc brisons le tabou, c’est à tout le monde de s’éduquer et de s’informer.

Parfois juste le gland, parfois tout le tissu autour du vulve, donc les bulbes du clitoris aussi. On dit que c’est traditionnel mais comme m’a dit un pote Togolais “c’est pour l’empêcher la femme d’aller voir ailleurs”. Une femme avec tout son clitoris est incontrôlable !

Heureusement grace aux luttes des unes et des autres, le nombre de femmes excisées est en chute libre à Togo et se réduit dans le monde entier.

Tous les clitoris ne sont pas persécutés en Afrique, loin de cela. Ailleurs, le clitoris est bien apprécié depuis au moins 800 ans. Au Rwanda et les régions autour, les hommes pratiquent le “kunyaza“, une technique de frottement du clitoris et les lèvres avec le pénis (et parfois avec la bouche) afin de faire jouir la femme. Nsekuye Bizimana, auteur rwandais, a écrit un livre pour enseigner les techniques que vous pouvez commander chez votre bibliothécquaire, si le coeur vous en dit.

Faire éjaculer une femme par les mêmes méthodes s’appelle le “kunyara“. Les Rwandais ont des tapis spéciaux qu’ils peuvent mettent au soleil pour sécher après – c’est pratique !

Vous pouvez en découvrir plus dans une autre vidéo canadienne du série “Le Sexe Autour du Monde” que j’ai trouvé sur le web. Je ne suis pas sûre que le mec qui l’a posté en a le droit, donc regardez-la vite avant qu’on ne l’enlève … !:

À vous de jouer !

Catégories
blog

L’éducation sexuelle : Norvège 2 – France 0

L’éducation sexuelle en France – et découvrez “Pubertet” de Norvège !

Line Jansrud, la présentatrice malicieuse de l’émission norvègienne “Pubertet” et son assistant … (Crédit : NRK)

Je suis en train de rechercher sur l’histoire de l’éducation sexuelle en France et ailleurs et je demande à ma fille qui est en 5ème, “t’as eu quoi comme cours d’éducation sexuelle ?”

“Rien.” me dit-elle.

“Hein ? “

Elle m’explique qu’en primaire, ils ont quand même eu un peu sur comment faire des bébés. Il y a un sperme et un oeuf … “Mais ils t’ont dit comment le sperme arrive jusqu’à l’oeuf ?” dis-je.

“Euh, peut-être… je ne me rappelle pas de ça. Maman, j’ai eu plus d’info sur les réseaux sociaux que à l’école.”

Pourtant la loi française du 2001 dit qu’il faut des cours d’éducation sexuelle “au moins trois fois par an et par tranche d’âge, de la primaire à la terminale. “

Mais la loi n’est pas appliquée. Ça gène. C’est bête, hein? Parce que les jeunes reçoivent une éducation sexuelle de toute façon, que ça soit en cours ou pas. Selon le CSA, en 2004 à 14 ans 36% des filles et 67% des garçons ont vu un film pornographique en entier. Sans parler des images croisées par hasard sur le Net. On peut imaginer que ça soit plus maintenant, 13 ans et des milliers de smartphones plus tard.

Ils cherchent aussi sur des sites d’info: Doctissmo, educationsexuelle.com et encore (quoique le site du CRIPS en Ile de France ne marchent plus, peut-être du aux changements politiques? Si vous voulez voir le BD polémique, c’est toujours en archive ici).

Comparez avec l’éducation nationale norvégienne. NRK a produit une émission “Pubertet” qui est destiné aux enfants à partir de 8 ans. 8 episodes sur la puberté  qui ont déja des millions de vues sur YouTube depuis la mise-en-ligne en 2015.

N’oubliez pas de mettre les sous-titres en français (c’est un petit bouton en bas à droite).
Pour les filles : c’est ici

Pour les garçons : c’est ici

Et si vous parlez le norvegien vous pouvez allez directement sur le site de la chaîne NRK.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus.

Catégories
archives news spectacles

Peste soit des avares !

Une comédie grotesque, plein d’images, masques, chanson et cirque – et le tout sur le sujet des avares : de Molière et d’ailleurs. Hmm. . . c’est d’actualité, n’est-il pas ? Une explosion d’énergie revivifiante !

Créée par Anna Cottis pour la compagnie du Mystère Bouffe.

Dimanche 29 mai dans le festival “Bains de rue” à Clichy-la-Garenne. Horaire à suivre !

Peste Anna Cottis